Les sons confinés

Podcast réalisé par Anaëlle Lecroart

Loin des yeux, près des oreilles

Novembre 2020. Un nouveau confinement vient d’être annoncé et les salles de spectacle à peine rouvertes doivent déjà fermer leurs portes. Comment garder un lien avec les arts de la scène dans ce contexte si particulier ? Certains projets artistiques ont fait de la ligne téléphonique un trait d’union entre les artistes et les spectateurs le temps d’un appel. Ce podcast s’intéresse à ces expériences originales, intimes, et à la douceur qu’elles délivrent dans une période difficile.

Les Sons confinés

Podcast réalisé en décembre 2020 par Anaëlle Lecroart

Projet mené dans le cadre de l’atelier du spectateur en Licence 3 de Lettres & Arts animé par Armelle Talbot à l’Université de Paris

Avec l’aimable participation de :

  • Alicia Goetz
  • Cécile Plaige
  • Luna Beaudouin-Goujon
  • Margo
  • Hannah Caillaud sur l’expérience « Au Creux de l’oreille » du Théâtre de la Colline 
  • Romanée Jacquet sur l’expérience des « Permanences poétiques » du Théâtre Universitaire de Dijon
  • Nicolas Le Bossé pour sa lecture du poème « À l’Arc de Triomphe » de Victor Hugo dans le cadre du projet des Consultations poétiques du Théâtre de la Ville
  • Daniel Jea pour son morceau à la guitare électrique dans le cadre d’une Consultation musicale organisée par le Théâtre de la Ville

Texte, voix off, fond musical à la guitare acoustique et illustration : Anaëlle Lecroart

Compositions : « Novembre 2020 » et « Temps arrêté » d’Anaëlle Lecroart

Dessin en en-tête : Anaëlle Lecroart

Un grand merci à toutes les personnes ayant accepté de participer à ce projet.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
La servante (22 mars 2021). Les sons confinés. La servante. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/qqkt


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search